Le musc tahara est un parfum épais, aussi appelé must blanc qui est utilisé pour l’hygiène intime de la femme. Il sert aussi de parfum et de déodorant. Quelle est son origine. Comment s’en sert-on ? 

C’est quoi le musc tahara ?

Tour d’abord, partons de l’origine du musc. Il était utilisé dans le monde arabe durant l’avènement de l’islam par les femmes. Elles s’en servaient comme produit de grandes ablutions après leur période de menstrues. Ce geste au fil du temps est devenu une sounna, c’est-à-dire une recommandation du grand prophète. C’est donc un rituel de purification qui est fait à base d’un linge embaumé de parfum (le musc tahara). Pour savoir plus à propos de ce savon, cliquez sur ce lien ici maintenant.

Comment a-t-il été fabriqué ?

Le parfum musc tahara est fait à base d’une glande d’animaux. Pour récupérer cette substance, les animaux qui la produisaient étaient tués. Mais avec la disparition progressive de l’animal en question et les règles interdisant la vente des produits faits à base d’animaux, le musc est alors synthétisé. Les odeurs qu’avait le muscone, composant du musc, sont désormais synthétisées. C’est donc à base de ces senteurs synthétique que le musc tahara est produit.

Quels sont ces bienfaits ?

Ce qu’il faut savoir au préalable est que le musc tahara n’est fait que pour s’embaumer. C’est un simple condensé de parfum et d’essences parfumés non dilué. Contrairement à l’argument que certains vendeurs avancent, il n’a aucun bienfait sur la santé. Il ne guérit ni les mycoses et n’améliore pas non plus les problèmes de peau.

Applications du musc tahara

Le musc tahara est un concentré épais qui est mélangé à une crème. On peut aussi l’appliquer directement sur les zones à parfumer. Lorsqu’il est à utiliser après les menstrues, son application se fait sur l’aine, la partie reliant l’abdomen et le haut des cuisses. 

Le parfum musc est alors une sorte de matière épaisse qui est utilisée pour s’embaumer. Elle ne guérit aucune maladie.

By